Tout a changé, rien n'est plus comme dans cette légende absurde
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Evènement n°2 ~ ⦅ Mystères & Disparitions⦆

Aller en bas 
AuteurMessage
Imane Lawford

avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Contractant/Chain: //
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Evènement n°2 ~ ⦅ Mystères & Disparitions⦆   Mer 29 Sep - 20:10


❥ Ouille ouille ouille ma tête ! J'ai un de ces mal de crâne moi ! Mais il fallait pas que je m'attendes à mieux après la fête de hier soir. Ça aurait été bizarre si j'avais pas eu mal au crâne en plus de la gueule de bois. Tiens ? Même en ayant les yeux ouvert il fait aussi sombre ? Pourtant d'habitude le soleil passe à travers les interstices de mon volet, à moins qu'il fasse encore nuit. Bon, je vais continuer encore un peu ma nuit. Ah ... Ma couverture, mon oreiller ! Ils ont disparus ! Mais pourtant je suis bien sur un lit ... Je touchais le matelas qui se trouvait sous moi : Il n'y avait pas de draps dessus. Mais ... N'étais-je pas dans ma chambre ?! Où était passer mes draps ?! Je me penchais près du bord du lit pour allumer ma lampe de chevet. Ma main ne rencontra que du vide, je faillis presque basculer en avant. Mon coeur cognait dans ma poitrine. Ce n'était pas ma chambre ... J'étais chez un inconnu ?! Mais je ne m'en souviens absolument pas ... En essayant de me souvenir de la nuit passer je me frottais doucement la tête, mon crâne me faisait encore mal. En frottant l'arrière de ma tête, je me rendis compte que mes cheveux étaient tout ... rêches, coller entre eux et; Aïe ! Une vive douleur provenait de l'arrière de ma tête. Alors là je m'étais fait mal, je m'étais pas louper dis donc. Étais-je tomber ? Je ne comprenais même pas comment ça se faisait que je ne m'en souvienne pas. Je n'avais pas bu au point d'oublier la fin de ma soirée. D'accord je ne marchais plus très droit mais au point d'avoir des trous noirs ...
《 Fsssssshhh 》
IMANE《 Aaaaaaaaaaaaaah ! 》
Qu...Quelqu'un ! Quelqu'un venait de bouger pas loin, ce froissement de vêtement me fit froid dans le dos ... Je ne voyais toujours rien, que le néant. Avais-je passer la nuit avec quelqu'un ?! Pas possible ! En tout cas, je ne voulais pas le croire ! Non non non et NON ! Dans cette profonde obscurité, je n'osais pas bouger du lit.
IMANE《 Qui est là ? 》
INCONNU《 Aaah J'ai mal à la tête ... Où suis-je ? Qui a éteint la lumière ... 》
Lui non plus ne savait pas où nous étions ? Mais alors ... C'est quoi ce bazar ?! Une fin trait de lumière éclaira la pièce alors. Il semblait provenir de dessous une porte. Mes yeux s'habituèrent peu à peu à la légère clarté. Je me trouvais bien sur un lit, un lit pour une personne. Effectivement, ce n'était pas le mien. Parallèlement à mon lit, coller au mur d'en face, un autre lit pour une personne. Quelqu'un se trouvait dessus. Je distinguais très mal l'inconnu, je n'arrivais même pas à savoir si c'était un garçon ou une fille. La pièce était toute petite. Les seuls meubles que comptait la pièce étaient les lits. Soudain, la porte s'ouvrit et la lumière d'une lampe à néon m'aveugla.
《 C'est l'heure de manger ! 》


Dernière édition par Imane Lawford le Jeu 30 Sep - 6:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-rpg.forumsactifs.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Evènement n°2 ~ ⦅ Mystères & Disparitions⦆   Mer 29 Sep - 22:15

[hrp: je me permet de répondre :3]

    Une voix se fraya un passage dans le noir de ses songes.
    Puis une seconde, inconnue....
    Sa tête bourdonnait sévèrement, et, si elle mit au début cela sur le compte de la fièvre, ou bien la fatigue, elle dût accepter l'idée que ce n'était pas juste dans sa tête....
    Deirdre ouvrit ses yeux sombres, et ne reconnut rien... rien autour d'elle n'était familier...
    Pourtant, elle avait un vague souvenir de sa soirée de la veille... vague était le mot, elle se souvenait d'une insomnie, impossible de fermer l'oeil... d'une promenade dans les jardins du manoir Nightray...de la lune haute dans le ciel... et ...

    Aaah J'ai mal à la tête ... Où suis-je ? Qui a éteint la lumière ...

    Murmura la jeune fille avec une voix rauque du réveil difficile.
    En bougeant son bras, elle se rendit compte que c'était un pauvre lit à une place... mais... et les draps n'étaient pas aussi soyeux et chics! des pauvres draps de bas étage!
    Difficilement, elle se redressa, lorsque quelqu'un entra soudainement, avec une lampe à néons qui l'obligea à fermer les yeux:

    "Que? "


    La jeune fille se massait les tempes, visiblement perdue elle aussi.

    "L'heure du repas? mais... qu'est ce qu'il se passe? "


    Elle espérait des réponses, et dans sa grande confusion, n'avait pas remarqué la présence de l'autre jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Glen Baskerville
† ~The black lord~ †
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 24
Localisation : A Sabrie

Feuille de personnage
Contractant/Chain: Aucun
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Evènement n°2 ~ ⦅ Mystères & Disparitions⦆   Jeu 30 Sep - 19:11

Vous avez déjà eu le sentiment d’être ailleurs que dans votre chambre quand vous dormez ? Bien sûr certains peuvent croire que je parle du monde du rêve, sauf que quand vous vous réveiller dans une pièce inconnu où il ne semble pas y avoir la moindre lumière ni le moindre meuble, ça fais quelque chose. Je vous jure que vous pouvez devenir fou rien qu’a votre réveil, surtout que le lit où j’ai passé la nuit était d’une dureté abominable, j’avais donc pas, mais alors pas du tout atterri dans un hôtel… Bon souvenir, souvenir, je me souviens de me balader la nuit dans une rue de Leverru et ensuite… Aïe ! Je venais de me toucher le derrière de la tête qui possédait une grosse bosse, ben là j’arrivais plus facilement à m’en souvenir, j’avais été attaqué par derrière et après ben ça avait enchainé avec un rêve, que dire de plus ? Bon maintenant il fallait que j’analyse la situation, alors j’étais dans le noir, seul source de lumière : une lanterne accroché dans un couloir en face de ma cellule.

Hep, mais attendez ! Je suis enfermé là ? Je ne suis pas sorti de l’abysse pour me faire enfermer ! Bon je devais mettre la main sur mon manteau, je récupère mes cartes et ils vont voir de quel bois ce chauffe Twisted Fate. Cherchant donc des yeux mon manteau, je me levai du lit, le manteau était par terre en face de la porte d’entrée, fronçant les sourcils, je pris l’habit et le mit sur moi, voila, c’était mieux. Affichant sur mon visage un simple air froid, j’abattis ma capuche sur ma tête et prit mon paquet de carte, je mélangeai les cartes et tirai celle du dessus, 10 de pique, ça allait faire mal, mes cartes s’illuminèrent un instant et s’élevèrent tous dans les airs, je plains la porte de la cellule.

Traversant le pas de la porte de ma cellule, je regardai dans les couloirs, ma capuche sur la tête, j’avançai dans les sombres allés à la recherche de la sortie. Mais alors que je commençais à me demander où je pouvais bien être, j’entendis du bruit au loin. Prenant mes cartes en main les laissant toutefois cachés sous mon manteau au cas où que le bruit soit celui d’un allié, je parlai d’une voix froide et puissante :

« Il y a quelqu’un ? »

Je restai immobile, ma vue concentrée sur l’endroit d’où venait le bruit, néanmoins, la plupart de mes sens étaient à l’affût, je ne devais pas me refaire assommer par derrière, c’était déjà honteux la première fois, mais alors une seconde ce serait un déshonneur. Néanmoins, en attendant une quelconque réponse, je me demandais qui avait bien pu m’enlever ? C’était bien un enlèvement en tout cas et quelque chose me disait que je n’étais pas le seul… Dans l’ombre de ma capuche, je restai impossible à identifier alors si c’était le ravisseur qui était non loin de moi, il ne saurait pas que je suis le Chain qu’il a eu le malheur d’enlever ce qui était un avantage, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleven McStanford

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 23
Localisation : Tu me croirais ?

Feuille de personnage
Contractant/Chain: Thélenndra
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Evènement n°2 ~ ⦅ Mystères & Disparitions⦆   Ven 1 Oct - 19:36

Bien. Résumons l’affaire.
<< Je me trouve dans un taudis. Le problème principal n’est pas cela, certes. Mais quand même! Il y a des limites!
Passons, donc.
Hier soir, qu’avais-je fait? Voyons Voyons … Depuis cette attaque de Leverru, tout était redevenue calme, mais j’ai l’impression que tout me tombe sur la tête! Pourquoi moi? Pourquoi est-ce que le destin se tracasse à faire en sorte que je tombe dans des situations les plus insolites les unes que les autres ?! >>


Emilia était énervée. Tout était noir, et elle n’hésitait pas sur le fait qu’elle rêve ou non. L’ambiance dans laquelle elle se trouvait n’été pas du tout la même, tout était calme ici. Le noir avait quelque chose de rassurant pour Emilia, elle qui était habituée à voir du rouge partout…
Mais passons, Emilia avait un mal de crâne horrible, ses cheveux était collants et sentait le sang, sorte de petite odeur de sel et de rouillé… Beurk.
Etendue par terre, incapable de bouger pour le moment, elle cherchait comment elle en était arrivée à cette situation très critique. Peu à peu, elle put déceler quelques lueurs de lumière par ici et là, et arriva à peine à distinguer là où elle était. Elle était seulement sur un lit plutôt pas mal. Issue d’une famille assez pauvre, Emilia avait l’habitude. Elle bougea ses doigts et ses orteils, puis le poignet et la cheville. Bon, pas de problème. Avec lenteur, elle se releva soigneusement . Elle prit pour appuis le mur, et respira profondément. Bon, fallait sortir d’ici. Mais par où ?

Elle tâta le mur de coin en coin pour trouver un quelconque issue., mais soudain, un mal de ventre terrible la pris qu’elle se plia en deux. Ah…c’était donc ça. Tout à coup, Emilia chercha très vite la sortie, comme pressé par quelque chose. Elle avait un mauvais pressentiment, et plus la douleur s’accentuait, plus ce pressentiment pesait dans son cœur. Soudain, elle s’arrêta de chercher. Elle avait trouvé une poignet de porte. Bien, d’accord. Elle essaya donc de l’ouvrir. Elle s’arrêta. Elle réessaya encore une fois. Rien. Puis elle s’acharna complètement sur la porte en donnant de grands coups de pieds. C’était fermée à clé!

Et puis une journée passa. Puis deux, puis trois et puis quatre. Elle était toujours enfermée et personne n’était venue la voir. Déshydratée, affamée, Emilia n’avait plus de force. Elle était allongée, là, ne faisant rien et ne pensant à rien, elle attendait. Quoi? Qui ? Combien de temps? Elle ne savait pas, mais elle attendait comme même. De tout de manière, elle était impuissante, elle ne pouvait rien faire.

Puis soudain, elle entendue du bruit. Certes, une infime pression d’air, mais assez pour la faire espérer et se cogner contre la porte. Elle ne pouvait plus se lever, elle était trop fatiguée. Elle prit donc toute sa force et se traîna par terre, puis cogna sa tête et tout son corps contre la porte, en criant désespérément.


«  Il y a quelqu’un?! S’il vous plaît, qui que vous soyez, venez m’aider! S’il vous plaît… »

Elle ne pleurait pas, elle criait juste à l’aide. Elle n’avait vraiment pas envie de pleurer, elle avait juste envie de sortir de cet pièce et de rejoindre sa famille. Peut-être avait-on fait erreur sur sa personne? C’est vrai, qui à en vouloir à une jeune fille pauvre? Si les ravisseur voulait une rançon, c’était vraiment pas le genre de famille à choisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray Bezarius

avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 22
Localisation : Perdu dans le XXI° siècle ~

Feuille de personnage
Contractant/Chain: Mariko Phantomhive - Mariko The Speed
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Evènement n°2 ~ ⦅ Mystères & Disparitions⦆   Jeu 14 Oct - 0:26

Non, il n'aurait jamais du s'endormir par terre. Le sang lui cognait aux tempes, son dos était atrocement douloureux et son corps plein de courbature.

La vieille au soir, Gilbert n'avait bu qu'une petite gorgée de vin, déjà qu'il se sentait près à voler. Ayant la flemme de rentrer jusqu'au manoir, il s'était couché dans une ruelle apparemment abandonnée et s'était endormis le chapeau sur les yeux, tout simplement.

Lorsqu'il se réveilla, quelque chose clochait. Tout d'abord parce qu'en pleine rue, les gens passaient, les enfants criaient, les marchants et les clients négociait. Et la, c'était un silence total. Je n'ai pas du dormir beaucoup, pensa-t-il. En tout cas, il doit faire encore nuit. Quand il tenta de se relever, en passant sur le côté, il sut qu'il n'était pas dans la rue. Comme son pieds ne sentit que le vide, Gil se stoppa net. Il releva brusquement la tête. Ni lune, ni étoile. Le sol n'était plus des pierres dallées, mais quelque chose de lisse et dur. Un lit? Il était sur un lit de fortune, certainement pas celui d'un manoir. Soudain, il fouilla ses poches. Pistolets, cigarettes, recharges, briquet, tout était là. Au pire, il lui restait Raven. Mais vraiment qu'au pire.
Le jeune homme se dit alors qu'il avait été chez quelqu'un. Il alluma son feu et regarda autour de lui même. A part le lit, aucun meuble. Il vit la porte et se dirigea vers elle. Sauf qu'elle était fermée. On héberge pas quelqu'un pour l'enfermer. Il tendit l'oreille. D'abord il n'eut rien. Puis il entendit des pas lointain, une plainte légère, étouffée par les murs. Gilbert s'acharna sur la porte, a coup de pied, d'épaule, et il se jeta entièrement sur elle. Mauvaise idée. Point positif : la porte avait cédée. Point négatif : son mal de crâne était revenu aux gallo et ses courbatures également ; puis il avait fait un bruit phénoménal pouvant alerter n'importe qui à plusieurs mètres à la ronde. Il se mit debout, complètement sonné, la tête tournante, et attendit quelque minutes. Il remit son chapeau qui était tombé, dépoussiérera et observa autour de lui. En face un couloir, derrière un couloir, coté gauche, l'entrée de sa "chambre" coté droit un mur -sacrément solide-. C'était mal parti...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://code-geass-rpg-r3.forumactif.biz/
Motoko
~❀ ℘ℴυ℘ℯℯ δℯ ℘ℴℛcℯℒαίηℯ ❀~
avatar

Messages : 424
Date d'inscription : 07/08/2010
Age : 22
Localisation : Quelque part sous la pluie... ~

Feuille de personnage
Contractant/Chain: Matthew M. Wisorth
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Evènement n°2 ~ ⦅ Mystères & Disparitions⦆   Jeu 14 Oct - 14:40

Balayant les plaines, pliant la végétation sur son passage, le plus grand conquérant des cieux virevoltait joyeusement sur les prés, faisant tourbillonner des gerbes de fleurs parme et pourpres. Suspendue à l’azure voûte céleste, les cumulus cotonneux, voguant lentement vers une terre lointaine, se poussaient pour le laisser passer. Il courait à en perdre haleine, courbant sous ses pas chauds les longues tiges filiformes des herbes folles. Et ne rencontrant aucun obstacle sur son interminable parcours, le vent du Sud venait fouetter de pleine face cette jolie petite fille, qui restait plantée là, les jambes serrées, les bras écartés, la tête balancée en arrière et les yeux clos. Sa grande robe noire venait claquer contre ses mollets, le tissu faisant des vagues au gré du courant aérien. Ses cheveux parsemés de coquelicots sauvages ondulaient librement sous les rafales tièdes, comme s’ils étaient dotés de vie. Et doucement, l’enfant se laissait aller à la somptueuse danse du souffle divin, dont le doux chuchotement sonnait à ses oreilles comme une savoureuse musique, si légère, si voluptueuse, si...

Motoko...

Elle ouvrit soudain les yeux. Ne venait-elle pas d’entendre son nom ? Murmuré par une toute petite voix fluette, presque entièrement étouffée par le silence... Elle tendit l’oreille, mais seul l’immuable soupir du vent lui répondit. Intriguée, elle resta quelques instants, tous les sens en alertes, guettant patiemment un autre son.

Motoko... M’entends-tu petite poupée ?

Elle n’avait pas rêvé. Cet appel, elle l’avait réellement entendu. Il venait de très loin, de contrées à l’autre bout du monde, et il avait parcouru des distances infinies, uniquement porté par les alizées, avant de lui parvenir. Il venait s’enrouler autour d’elle, comme un long ruban de soie dorée, l’emprisonnait des ses doigts agiles.

On m’a volé mes jouets Motoko...mes précieux...

Perçait dans ce timbre aigu une tristesse et une rage incommensurable, à en faire frémir les plus impassibles. Deux sentiments envoûtants, au goût amer et salé, qui obsédaient la Fée de la Cruelle Beauté. Le cœur battant, le buste légèrement en avant et la bouche entrouverte, elle tentait de percevoir les quelques bribes de paroles qui la caressaient du bout de leurs notes ensorcelantes. Des larmes perlaient aux coins de ses yeux et venaient rouler sur ses joues.

Va à Sabrie... Ramène-moi mes trésors...

Pourquoi cette impression de déjà vu ? Pourquoi se sentait-elle si...nostalgique ? Pourquoi les mots se coinçaient-ils dans sa gorge ? Enveloppée dans le soyeux tissus de ces mots si doux, si beaux, la jeune fille ne sentait plus rien ; il n’y avait plus qu’elle, le vent, et cette requête folle, à laquelle n’aurait jamais fait attention si elle avait été prononcée en d’autres termes, avec une autre intonation, en d’autres circonstances.

Motoko...ne m’as-tu pas juré fidélité et obéissance ?

Ramenant ses mains contre son cœur, comme si elle essayait d’emprisonner dans ses paumes glacées les derniers retentissements de cette voix éplorée, l’ancienne poupée de porcelaine ferma doucement les paupières. Au loin, sa maîtresse – car ce ne pouvait être qu’elle – s’était tut. L’absence de ce son aigu lui fit l’effet d’un vide infini, et elle se sentit doucement, tout doucement, tomber dans une obscurité aux fragrances fleuries...

Lorsqu’elle se réveilla, la nuit avait empli le ciel de sa sombre robe bleue parsemée d’étoiles et le vent était tombé. Au loin, deux de ses papillons noirs jouaient avec des lucioles scintillantes. La petite princesse démoniaque poussa un long soupir d’apaisement et de résolution. Elle se releva gracieusement en s’appuyant sur l’herbe mouillée par la rosée nocturne et épousseta sa robe, couverte de cadavres rouge passé de pivoines séchées.
Elle fit un tour sur elle-même, claqua des doigts pour faire venir à elle ses petits lépidoptères et, ainsi remise d’aplomb, s’en alla d’un pas allègre vers le Sud, direction Sabrie.


L’arrivée au milieu des ruines de la ville fit un drôle d’effet à Motoko. Elle n’y était jamais retournée depuis... Toujours ce vide, cette présence inexistante, qui la mettait mal à l’aise, et Dieu sait comme il était difficile de la rendre ainsi. Elle adopta une attitude froide, inexpressive, et mit de côté cette petite voix intérieure qui lui suppliait de s’éloigner de ce lieu maudit.
Elle avança, pas à pas, les pieds presque collés aux limites de l’immesurable cercle ténébreux, qui tachait le milieu des décombres de son effrayante couleur noire. Que lui adviendrait-il si elle n’y posait, ne serait-ce qu’un orteil ? Elle préférait ne pas le savoir, aussi, elle le longea prudemment et, au bout d’une bonne heure, elle en avait presque fait le tour. C’est alors qu’elle entendit une voix. Une autre, différente de la première : ce n’était pas sa maîtresse, elle pouvait le jurer sur sa propre vie. Celle-ci était plus...fatiguée, non même exténuée ; elle était moins grave, moins douce. Si elle avait bien entendu, elle avait dit quelque chose comme :

« Il y a quelqu’un?! S’il vous plaît, qui que vous soyez, venez m’aider! S’il vous plaît… »

La Chain chercha le lieu d’origine de cette plainte. Cela semblait être cette espèce d’ancienne école, ou entrepôt, relativement épargné par le souffle de destruction qui avait eu lieu il y a de cela plus de cent ans, et qui se dressait tout près de là où elle se trouvait. L’ancienne poupée de porcelaine s’en approcha, et ses narines furent alors assaillies par une délicieuse odeur de sang séché. Suivant au nez ce fumet délicat, elle arriva près d’un des murs du bâtiment. Elle colla son œil à une fente qui trouait la cloison et put apercevoir une sorte de cellule très sombre, où gisait une jeune fille maigre à en faire peur.
Intriguée, Motoko chercha une entrée pour pouvoir pénétrer dans l’édifice, mais tout semblait être clos. Très bien, elle allait devoir se débrouiller par elle-même.
Une innombrable nuée de papillons noirs aux reflets bleutés se précipita alors sur la paroi de la prison. Imaginez-vous un insecte accroché à une pierre, grattant de toutes ses forces la roche à l’aide de ses pattes, enlevant ainsi toutes les heures quelques infimes grains de poussière. Maintenant, multipliez cet insecte par des milliards de milliards, et vous réaliserez alors comment, en quelques minutes, un trou béant éventrait le pan de mur qui autrefois rendait impossible l’accès à la bâtisse.
La Fée de la Cruelle Beauté épousseta sa robe de taffetas noir et, adoptant une expression diabolique, regarda avec une fausse pitié la prisonnière étendue sur le sol.

« Que vois-je ? Une pauvre et innocente enfant agonisante... Aurais-tu peur de la mort au point de continuer à survivre dans de telles conditions, mon pauvre petit cœur ? »

Le fait que cette fille ait été là était trop louche pour que la Chain l’ignore, et elle avait une sorte d’intuition comme quoi elle était sur la bonne piste.

Spoiler:
 

_________________

~ Danse avec moi Invité ! Dansons jusqu'à n'en plus finir sous la lueur opaline de la Lune, oublions tout ce qui nous retient à la vie... Et si la mort nous comble, je te fais présent de mes rêves... ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karafuru-yume.blogspot.com/
Eleven McStanford

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 23
Localisation : Tu me croirais ?

Feuille de personnage
Contractant/Chain: Thélenndra
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Evènement n°2 ~ ⦅ Mystères & Disparitions⦆   Lun 15 Nov - 1:34

« Que vois-je ? Une pauvre et innocente enfant agonisante... Aurais-tu peur de la mort au point de continuer à survivre dans de telles conditions, mon pauvre petit cœur ? »


Emilia, soulagé d’avoir revue la lumière du jour, s’allongea par terre. Enfin. La lumière était revenue.
Elle respira longuement, comme si elle avait peur que tout redevienne noir. Sombre. Les ténèbres.
Emilia ferma les yeux un instant, puis, toute tremblante de faim et de fatigue, se releva en s’appuyant sur le mur. Des petits papillons noirs avec des nuances bleues dansaient autour d’une jeune fille qui venait de lui parler. Mais Emilia n’avait pas écouté. Elle la détailla de plus près. Des cheveux sombres & des yeux violets qui s’accordait parfaitement avec son visage de poupée de porcelaine. Car oui, la jeune fille ressemblait à une poupée de porcelaine… Quoique en y réfléchissant bien , pas tellement. Une poupée de porcelaine aurait-elle un visage à faire trembler quelqu’un ?
Emilia pâlit soudainement à l’expression de la jeune fille. Une expression diabolique à en faire trembler les plus courageux guerriers. Mais même cet air sadique ne lui enlevait pas sa beauté. Emilia eut soudainement une inspiration pour ses prochaines robes…

« Merci… »

Emilia n’avait aucune idée de qui la jeune fille pouvait être. Peut-être son ravisseur ou bien sa sauveuse…? Mais Emilia s’en fichait, du moment qu’elle pouvait sortir d’ici. Elle se dirigea alors vers le trou que venait de faire la jeune fille. Comment & avec quoi, Emilia n’en savait rien & ne voulait surtout pas savoir. Il y a beaucoup de choses étranges qui existent dans ce monde, mais quand on a fait connaissance avec une de ces « choses », on a plus envie de savoir, on préfère rester inculte. Enfin, c’est comme ça que Emilia voyait les choses.
Elle ne connaissait pas cet endroit. Des ruines… des tas de déchets éparpillés un peu partout.
Emilia eut l’impression qu’une langue de feu lui léchait le dos. Elle cligna des yeux, et ce qu’elle vit la fit paniquer. Rouge, tout était rouge. Du feu, les maisons brulaient…
Du sang… du sang coulait.
Une scène. Une jeune fille était étendue par terre, ses cheveux ébènes baignant dans le sang. Isabelle.
Emilia était là, elle voyait les gens paniqués autour d’elle, elle les voyait s’enfuir, n’hésitant pas à se bousculer entre eux pour se sauver. Soudain, tout fut calme. Du sang coulait vers ses pieds. Tout le monde était mort. Alors elle avança. Petit à petit. Doucement.

« Crack »

Emilia regarda sur quoi elle venait de marcher. Elle ferma les yeux très vite & l’enjamba. Isabelle était toujours là, étendue par terre, un collier dans la main. Un œil manquait à la jeune fille, son visage était rempli de sang. Sa robe était déchirée. Emilia ne comprenait plus rien. Ce rêve, elle le faisait chaque nuit. Mais c’est elle qui tue Isabelle. Emilia ne peut rien contrôler, et chaque nuit elle découpe le corps de sa meilleure amie décédée. Mais là, elle pouvait bouger. Pourtant elle n’osait pas. Puis, un bruit , un bruit de pas. La fille aux habits de poupée regarda devant elle. Ses yeux se dilatèrent.

« Sydney ?! »


Il était là, et regardait attentivement Emilia. Il lui tendait la main. Elle courut vers lui, quand soudain il lui sourit. Emilia se stoppa net.

« La prochaine fois, Lisbeth, c’est toi que je tuerais. »



Emilia cligna des yeux. Tout était redevenu normale. Rien n’avait bouger. Elle avait eu cette hallucination en à peine une fraction de seconde. Emilia vacilla, encore tourmenter par les dernières paroles de son grand-frère. La jeune fille au visage de diablesse était toujours là, peut-être intriguée, peut-être pas.

« Excusez moi, mademoiselle mais… où sommes-nous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evènement n°2 ~ ⦅ Mystères & Disparitions⦆   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evènement n°2 ~ ⦅ Mystères & Disparitions⦆
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Horse Liberty -- La terre des Mystères
» Ta vie a un secret, mon âme a des mystères |Élodie de Froulay|
» Département des Mystères
» Les mystères de Lisbonne (de Raoul Ruiz)
» Trois jours à Poitiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Rpg :: Grande Corbeille-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit