Tout a changé, rien n'est plus comme dans cette légende absurde
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau monde. [Pv]

Aller en bas 
AuteurMessage
Glen Baskerville
† ~The black lord~ †
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 24
Localisation : A Sabrie

Feuille de personnage
Contractant/Chain: Aucun
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Un nouveau monde. [Pv]   Sam 19 Mar - 14:29

(Ordre de passage : Glen — Evy — Gilbert — Marine )

Glen allait enfin revoir le monde réel... Il est vrai que l’abyss était un monde réel, mais bon quand on passe plusieurs semaines dedans, ça change la vision qu’on a du réel et de l’irréel. Le maître de la tragédie venait de passer un accord avec une chaîne du nom de Evangeline, mais il n’en savait pas plus, il connaissait simplement son pouvoir. Elle était capable d’assouvir d’un regard une personne ou un chain et lui faire exécuter sa volonté, un pouvoir qui était très intéressant, mais qui avait sa limite : une utilisation par personne, néanmoins c’était bel et bien un pouvoir dangereux.

Dans l’abyss il s’en était passé des choses en quelques minutes, Glen avait rencontré un certain Gilbert et c’était battu à ses côtés contre un chain avant qu’Evangeline arrive et ne passe un contrat avec le chef des Baskervilles. Une chose étonna le jeune homme, c’était que le système de contrat avait beaucoup changé, il fallait maintenant échanger le bien le plus précieux qu’on avait contre le bien le plus précieux qu’avait le chain. C’était à contrecoeur que Glen confia son pendentif, mais il récupéra une montre qu’il ne connaissait que bien. La montre contenant le « soupir de Lacie », c’est ainsi que le Baskerville appelait la mélodie comme c’était à la base un petit sifflement que l’amour de Glen chantonnait et qui avait inspiré son âme de musicien. La montre de Jack, il n’aurait jamais cru pouvoir la revoir et pourtant il l’avait sur lui, c’était presque magique...

La nouvelle chaîne de Glen venait d’ouvrir une porte vers le monde réel comme elle avait retrouvé toute sa puissance et le jeune homme avait presque sauter dedans. Il avait conscience du fait que le monde aurait beaucoup changer depuis le temps, mais il voulait absolument voir à quel point, que c’était-il passer pendant tant d’année ?

C’est entre deux gratte-ciels que le chef des Baskervilles apparut, une rue désertique, mais déjà le jeune homme était surpris, qu’elle était cette matière grise sur le sol ? Pourquoi des bâtiments pouvait presque atteindre le ciel et qu’elles étaient tout ces bruits qu’il ne connaissait pas ? Tout un tas de question apparaissaient dans sa tête et il espérait avoir des réponses, il s’avança vers la lumière au bout de la rue, il tomba alors sur un monde étrange où tout le monde n’était plus du tout pareil, tout avait tellement changé et tout ce qu’il trouvait à dire était un :

— C’est... impossible.

Ce monde étrange lui faisait peur mais il se sentait bien mieux que dans l’abyss. Glen se ressaisit et regarda sa tenue, son manteau était déchiré de partout et une grande partie laissait apercevoir son torse, il recula alors dans la ruelle pour éviter de ce faire remarquer et attendre les autres.


Dernière édition par Glen Baskerville le Dim 20 Mar - 19:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Holmes
✿ The Princess Blade ✿
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 22
Localisation : Dans mon monde à sa recherche et à la recherche de moi même

Feuille de personnage
Contractant/Chain: † Black Lord, Glen Baskerville ♥
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un nouveau monde. [Pv]   Dim 20 Mar - 1:47

    Londres. Une ville qui rendait Evangeline très nostalgique. Elle était née là bas, a grandi là bas et elle est morte là bas, en tant qu'humaine. C'était l'époque de Jack The Ripper. Une époque terrifiante. Ca a marqué Evange. Plus jamais. Plus jamais, elle ne se laisserais avoir dans des pièges pareils. Elle a honte d'elle. Bref. La jeune Chaine sait tout de Londres actuelle. Elle avait eu un autre contractant peu avant Glen Baskerville. Son ancienne maison sur Baker Street était toujours là. L'ancien contractant de la jeune femme entretient cette petite demeure quelques fois. Dès qu'elle rentrerai à Londres, elle emmènerai Glen & Gilbert chez elle pour qu'il puisse se changer. Entre 1888 et 2011, le monde était bien changé. D'ailleurs Evangeline avait un portable ! Mais taisez vous, c'est un secret. Tout ce qu'elle savait de Glen Baskerville était que c'était le créateur de cette fameuse mélodie et qu'il a confié à Evangeline quelque chose dont il tenait beaucoup, le portrait de "Lacie". La montre n'est pas la seule chose que la Chaine avait de précieux. Le portrait de ces cousins était une chose très précieuse pour elle. Bref. Après avoir ouvert une porte vers Londres, c'est Glen qui sortit de l'Abyss en premier suivi d'Evangeline et de Gilbert. Vu la mine choquée de Glen, la demoiselle savait que ce dernier n'était pas sorti de l'Abyss depuis très très très longtemps. Rien que de voir la tête de son contractant, Evy pouffa de rire discrètement. Cette dernière resta là où elle était et attendait le retour de Glen qui revint sur ses pas.

      — C’est... impossible.


    Avec un grand sourire aux lèvres, Evangeline sortit son portable et appela la domestique qui était chez elle... normalement. Cette dernière allait arriver avec des vêtements d'homme et des vêtements pour Evangeline. Pour se changer. Mais avant, la demoiselle devait les prévenir sur certaines choses.

      — Ecoutez moi bien. Une domestique va nous apporter des vêtements de rechange. Ne dites absolument rien mais rien du tout en sa présence. Je répondrai à toutes vos questions une fois tout cela terminé. Baskerville, ceci n'est pas l'impossible mais le monde de 2011. Nous sommes à Londres, capitale de L'Angleterre. Ma ville natale.


    La domestique arriva et Evange' cacha Glen & Gilbert. Elle pris les vêtements. C'étaient des jeans avec deux tee-shirt et deux gilets ainsi que des chaussettes. Pour Evange, la domestique lui avait amené une jupe sombre qui lui arrivait au genou et un tee-shirt "I Love London" ainsi qu'un petit gilet et des bottes noires. Evangeline partit se changer dans un coin sombre puis revint et donna les vêtements à Glen & Gilbert, une fois la domestique partie. La jeune Chaine avait récupéré trois parapluies. Les deux jeunes hommes allaient découvrir Londres en 2011. Ca promet !

_________________

Evangeline HOLMES ; The Princess Blade
You are my marionette Invité

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray Bezarius

avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 22
Localisation : Perdu dans le XXI° siècle ~

Feuille de personnage
Contractant/Chain: Mariko Phantomhive - Mariko The Speed
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un nouveau monde. [Pv]   Dim 20 Mar - 4:24

Après de longues années dans l'Abyss, il trouva enfin un signe de vie humaine. Glen. Après tout ces chains qui avait défilé devant lui, toute ses courses pour se cacher, toutes ses fouilles pour retrouver ses balles, il trouva le chemin de la sortie. Enfin. Un sourire las mais heureux flottait sur ses lèvres. En deux cent ans et des poussières, il finit par s'affermir et devenir nostalgique. Mais pour lui, si peu de temps s'était écoulé.

Le retour au monde se passa simplement, mais atterrissage fut particulier. Une drôle d'odeur flottait, mauvaise, un sol dur et noir se trouvait sous leur pieds à la place des chemins de terre ou de pierre. Des immenses bâtiments s'élevait haut, des sons inconnus retentissaient, un brouhaha de gens les accompagnaient, tout ça sous les yeux affolés du jeune homme. Il ôta son gant, et toucha le mur de béton. Se monde lui donnait la nausée, ce n'était pas le siens. Tout avait... trop changé. Le Nightray eut un sentiment de mélancolie à la sensation glacée. Des caisses s'entassaient, avec des bouts de papiers qui ne s'envolait pas avec le vent, des drôles d'inscriptions se lisaient sur elle. Combien de temps s'était écoulé?

Glen trouva l'adjectif juste. Impossible. Ce qui les entouraient, l'univers dans lequel ils avaient atterrit défiait l'imagination la plus grande de son époque!
C'est la que Evangeline, la chaîne de Glen, sortit un bien étrange objet, appuya dessus, et parla. Comment pouvait-elle discuter avec quelqu'un par le simple biais d'un bout rectangulaire qui faisait à peu près la taille d'une paume?! Dans quoi est ce qu'ils avaient débarqué? Gilbert eut le tournis et s'adossa au mur tout en passant la main dans ses cheveux.

— Ecoutez moi bien. Une domestique va nous apporter des vêtements de rechange. Ne dites absolument rien mais rien du tout en sa présence. Je répondrai à toutes vos questions une fois tout cela terminé. Baskerville, ceci n'est pas l'impossible mais le monde de 2011. Nous sommes à Londres, capitale de l'Angleterre. Ma ville natale.


Quoi de mieux pour finir en beauté? 2011? Même plus de 1 pour le premier nombre! Il ne dit rien à l'appellation Baskerville, on mettrait fin au régularité plus tard. Une minute... Quelqu'un allait venir? Donc il ne rêvait pas? Elle avait demandé à une domestique de venir à travers ce bout de truc, donc les matériaux ne disait rien au brun. Il le laissa entrainer pour se cacher et souffla un bon coup. Aucun mot ne pouvait sortir de sa bouche pour exprimer son total désarroi. Il était sur de ne retrouver personne, sauf les chains qu'il avait connu peut être. D'après les vêtements que portait Evangeline, et ceux qu'elle leur tendit, les habits qu'ils portaient avec Glen était fini. De toute façon, sa chemise dépareillée tombait en lambeaux comme il n'est pas permis, et est, tout comme son pantalon, recouverte de sang.
La texture du tissu pour le bas fit ouvrir grands les yeux de Gil. Étrange. Celle des deux habits comportant le haut aussi. Tout cela allait trop vite, et c'est le regard vide que l'homme se changea. Une fine pluie se mit à tomber, pour s'accentuer avec les secondes qui passaient. La chaîne de Glen sortit d'étrange objet qu'elle ouvrit, et qui les empêcha de finir trempés. Ce monde était décidément trop loin du Nightray. Il lui faudrait du temps, beaucoup de temps pour comprendre son fonctionnement et les nouveautés. Mais surtout du temps pour accepter que tout, tout avait changé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://code-geass-rpg-r3.forumotion.com/
Marine Crowford
♪ La mélomane du sourire ♪
♪ La mélomane du sourire ♪
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 22
Localisation : Quelque part à côté de mon lit.

Feuille de personnage
Contractant/Chain:
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un nouveau monde. [Pv]   Dim 20 Mar - 18:37

« Je peux prendre une pause? »

L'adulte à lunettes dévisagea Marine, lui demandant la signification de cette question. Un sourire aux lèvres, l'adolescente lui répondit simplement qu'à force de porter des robes et de poser, elle était fatiguée. La « manager » du jeune mannequin soupira longuement, remonta ses lunettes et la regarda avec sérieux. Elle lui tendit alors un petit carnet rempli de post-it et de ratures. A la vue du contenu, Marine grinça des dents.

« Tu plaisantes, j'espère? Il me reste une heure de photo à faire?
Ce n'est pas une plaisanterie. Plus tôt tu t'y mettras, plus tôt tu finiras.
Mais heu... »

Pendant une heure, enfiler des tas de tenues toutes plus farfelues que les autres, cela ne l'emballait pas pour le moins du monde. De plus, c'était une séance en plein air et les yeux des passants étaient braqués sur elle. Une idée lui vint alors en tête. Elle redonna le petit livret à sa manager, et enfila de nouveaux vêtements. Un mini-short en jean, un débardeur noir où était marqué distinctement « Carpe Diem » en lettres blanches, un chemisier à carreaux avec les manches retroussés, et de longues bottes. L'adulte la regarda, heureuse de savoir que l'adolescente avait comprit la leçon. Il en était tout autre. Un sourire narquois aux lèvres, Marine passa à côté d'elle et lui murmura:

« A demain! »

Le temps de comprendre, la mannequin avait décampé à toutes jambes. Utilisant la foule pour mieux se cacher, elle savait d'or et déjà que jamais sa manager ne la rattraperait. C'est donc confiante qu'elle s'engagea dans une allée déserte, sans vérifier ses devants. Malheureusement, elle buta avec force dans quelqu'un, et elle tomba lourdement au sol. Une grimace de douleur collée au visage, elle s'excusa vivement. Politesse avant tout, et elle était celle en faute. Elle se releva ensuite, époussetant son haut et retouchant un peu ses cheveux. Elle inspecta ses vêtements. Ils n'étaient pas abimés. Heureusement, car cela aurait été prélevé sur son salaire. Finissant son rapide contrôle, elle porta son attention sur la personne.

Sa première pensée fut: « Il me rappelle quelqu'un. ». Et pourtant, malgré le travail de ses méninges, elle ne parvenait pas à trouver qui. Son air ténébreux, son allure, et sa physionomie était pareille à une personne dont le nom lui échappait. Elle était assez frustrée, mais espérait tout de même s'en rappeler, même si ce n'était pas aujourd'hui. Marine se pencha alors sur le côté, et qu'elle ne fut pas sa surprise en voyant une chevelure et un visage qui eux, ne lui était pas inconnus. Pour sûr, ces longs cheveux vert-pomme, son visage, et cette expression lassée sur le visage étaient ceux d'Evangeline.

« Eva?! »
Pour une surprise, c'en était une. Que faisait son amie ici? Et en présence de cet homme? .. Correction, de ses deux hommes. L'adolescente venait de remarquer la présence d'un autre brun assez ténébreux, qui semblait perturbé. Elle laissa cela de côté pour aller sauter dans les bras d'Eva. Tout sourire, elle lui demanda de ses nouvelles et toutes autres formalités. Elle aurait pu lui parler longtemps, si elle ne sentit pas une goutte s'infiltrant dans son dos. Elle frissonna, et se retira des bras de son amie. Elle n'avait pas prévue la pluie, et n'avait pas pensé à prendre un parapluie.Si ses vêtements venaient à être trempés, elle allait se faire taper sur les doigts. Par réflexe, elle mit donc sa sacoche au dessus d'elle, en cherchant des yeux un abri. Ce fut une bonne réaction, car s'il crachinait quelques secondes auparavant, la pluie tombait à flots maintenant. Elle ne put s'empêcher de retenir un juron, et de supplier Eva de lui laisser une place sous son parapluie.

« Hum, je n'ai pas été présentée... Enchantée messieurs, je me nomme Marine. »
Il fallait le reconnaître, le ténébreux aux yeux d'améthystes l'intriguait au plus haut point.


[H.R.P: Désolée, relativement court. Je t'avais dit Tsu', que ce serait nul >8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glen Baskerville
† ~The black lord~ †
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 24
Localisation : A Sabrie

Feuille de personnage
Contractant/Chain: Aucun
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un nouveau monde. [Pv]   Dim 20 Mar - 19:55

Ce monde était horrible ! Glen sentait que tout avait changé, même l’air, il était presque étouffant ! C’était une dimension parallèle, ce n’était pas possible que ce soit ainsi. Reprennent un semblant d’esprit, le chef des Baskervilles posa son regard sur sa chaîne qui tenait prêt de son oreille une boite étrange... En tendant l’oreille, on pouvait entendre une voix sortir de la boîte et Evangeline pouvait lui répondre pour le jeune homme c’était de la magie. Rappelons que Glen n’a même pas connu les premiers téléphones alors voir un portable est réellement stupéfiant pour lui. La jeune femme leur dit alors qu’une domestiques allait apporter des vêtements de cette époque et qu’après ils iraient visiter Londres... Cette ville était Londres ? Il en resta bouche bée, il était venu ici un grand nombre de fois... C’était ici qu’habitait Lacie autrefois. Le souvenir de son nom fit réagir Glen, il devait remettre de l’ordre dans sa tête, il était revenu pour anéantir Pandora et il contait bien en finir cette fois.

Reprenant son visage froid d’autrefois, il attendit avec Gilbert et Evangeline dans la ruelle. Le maître de la tragédie resta appuyé contre un mur en pierre qu’il ne connaissait pas et qui ne semblait même pas vivre, cette pierre était trop lisse et régulière. Finalement après plusieurs minutes une femme arriva, ma chaîne nous cacha mon compagnon d’arme et moi dans un coin sombre de la ruelle, une fois la femme repartit, on me donna des affaires que je m’empressa d’enfiler le tout dans un coin. Les tenues de ce temps étaient plutôt étrange, mais confortable, ce que Glen apprécia grandement.

Armé de parapluie, des arbres qui se déploies, ils allaient se lancer à l’assaut de la capitale anglaise, le jeune homme cherchait dans sa tête un moyen pour joindre sa famille, mais tout ce qu’il y avait dans cette ville était surprenant, ça n’avait plus rien à voir avec Londres qu’il connaissait. a force de regarder en l’air et partout comme un gamin, il risquait de ce prendre quelqu’un et c’est pourtant ce qui arriva.

Il venait de percuté de plein fouet quelqu’un d’assez léger, ce qui ne le fit pas tomber. A peine qu’il venait de sortir de cette ruelle qu’il avait déjà fait du mal... En regardant sur le sol, il vit une jeune fille, elle s’excusa vivement, ne laissant pas le temps à Glen de lui dire que c’était de sa faute à lui. Par la suite, elle se releva et sauta dans les bras d’Evangeline, apparemment elles se connaissaient, cela fit sourire le jeune homme qui ramassa son parapluie tombé sur le sol.

La pluie commença alors à s’abattre dans la ruelle, la jeune fille allait être trempée et elle se cachait désespérément sous sa sacoche et elle supplia Evy’ de lui laisser une place. En tout bon gentleman qui se respecte, Glen plaça le parapluie au dessus de la tête de Marine et lui donna le sien, pour lui être trempé ce n’était rien, il en avait vu des bien pire.

— Mon nom est Glen Baskerville, enchanté de vous rencontrer Marine.

Il accompagna ses paroles d’un baise-main et se redressa.

— Vous êtes une connaissance de Evangeline si je comprends bien ?

Affichant un sourire léger ni forcé, le maître des Baskervilles observa les deux jeunes femmes, mais s’attarda sur les yeux de Marine, il y avait quelque chose à l’intérieur de ces prunelles qui lui rappelait le même feu qui brûlait dans les yeux de Lacie. C’était étrange pour Glen de pouvoir voir à nouveau ce regard, il en était très intrigué, une chose est sûr cela ne pouvait être une des descendantes de Glen parce qu’il était fils unique et qu’il n’avait pas eu d’enfant avec sa tendre, à son plus grand malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Holmes
✿ The Princess Blade ✿
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 22
Localisation : Dans mon monde à sa recherche et à la recherche de moi même

Feuille de personnage
Contractant/Chain: † Black Lord, Glen Baskerville ♥
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un nouveau monde. [Pv]   Dim 20 Mar - 20:45

    Intérieurement, Evangeline était morte de rire. Les têtes de Glen & de Gilbert la faisait rire. Comique comme situation non ? Se retrouver dans un monde inconnu et voir une Chaine avec un truc bizarre à la main. La pluie se fit de plus en plus forte. Evidemment, le réflexe d'Evy fut d'ouvrir son parapluie et de s'abriter. Glen commença à partir vers la grande rue perpendiculaire à la ruelle mais percuta une personne. Le jeune homme ne tombe pas même pas sauf que la personne, elle, tomba par terre. A la grande surprise de Evange', c'était Marine !

      — Eva ?!


    Evangeline fit un grand sourire, ce qui était très rare. Elle était très contente de revoir son amie ! Vivante surtout. Marine lui demanda certaines choses et la jeune Chaine répondit avec plaisir. Après un câlin, Marine mit sa sacoche sur elle, en voyant la pluie qui tombait.

      — Hum, je n'ai pas été présentée... Enchantée messieurs, je me nomme Marine.


    Evangeline allait volontiers abriter Marine sous son parapluie quand Glen le fit à sa place et se retrouva donc sans parapluie.

      — Mon nom est Glen Baskerville, enchanté de vous rencontrer Marine. Vous êtes une connaissance de Evangeline si je comprends bien ?


    Evangeline rendit le parapluie à Glen et abrita Marine. Elle n'avait pas envie que son contractant chope un rhume ! Bref. Comme Glen s'était présenté, Evangeline allait se charger de Gilbert. Et puis, La Chaine devait dire beaucoup de choses à Marine. Elle le devait. Sinon elle allait souffrir. Bref numéro deux. Avec Marine, elle avança vers la grande avenue. D'ailleurs, Eva n'était pas loin de Baker Street...

      — Ça me fait plaisir de te voir, Marine ! Je te présente Gilbert Nightray. Pour te répondre, Bask... Glen, Marine est une grande amie à moi. Que dites vous d'aller à Baker Street ? Chez moi, si vous préférez.


(rp à la va vite, désolée)

_________________

Evangeline HOLMES ; The Princess Blade
You are my marionette Invité

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray Bezarius

avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 22
Localisation : Perdu dans le XXI° siècle ~

Feuille de personnage
Contractant/Chain: Mariko Phantomhive - Mariko The Speed
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un nouveau monde. [Pv]   Mer 23 Mar - 23:08

Gilbert ne remarqua que très peu l'arrivée de Marine, dans un premier temps. Elle sauta dans les bras d'Evangeline, ce qui fit sourire intérieurement le brun. Savait-elle la vérité sur les origines de la chain? L'attitude tout à fait innocente de la jeune femme lui faisait dire que non, mais après tout, peut être que si? Glen la salua par un baise-main. La contractante finit les présentations, pendant que Gil revenait vers eux.

— Ça me fait plaisir de te voir, Marine ! Je te présente Gilbert Nightray. Pour te répondre, Bask... Glen, Marine est une grande amie à moi. Que dites vous d'aller à Baker Street ? Chez moi, si vous préférez.

Il passa une main dans ses cheveux qui se faisaient rebelle.

— Enchanté, mademoiselle.

Un pale sourire flotta sur les lèvres du brun. Depuis longtemps, un VRAI sourire ne fleurissait plus sur son visage. La pluie s'écrasait contre le drôle de tissu du parapluie, dans un son particulier qui apaisait l'affolement de l'homme. Ce bruit avait toujours le même effet sur lui, et ce n'est pas quelques centaines d'années qui allait changer certaines habitudes.

— Personnellement, aller à cet endroit ne me dérange pas.

Gilbert espérait trouver un endroit au calme, ou l'air devenait dans la limite du respirable. Ou les crissements parasite encore inconnu pour lui ne venait pas raisonner dans l'étroitesse des rues. Il s'avança au rythme des jeunes filles pour leur laisser la longueur d'avance de trois pas qu'elles possédaient déjà.

La grande avenue fut un choc plus grand que le changement d'époque. Des femmes s'avançaient avec des enfants qui hurlaient, tout en parlant dans le même boitier qu'Evangeline. Des hommes courrait avec une mallette sur la tête, tout en buvant dans une tasse qu'ils arrivaient à plier pour jeter dans des poubelles qui étaient en plein milieu du chemin. Des piliers tenaient en équilibre sur le bord de la route, avec entre des arbres en pots à la file indienne. Un brouhaha incessant comme les jours de marché. Des magasins de tout les côtés portant des noms de plusieurs origines. Des personnes en plastique qui portait des tenues extravagantes, des pulls, ou le même pantalon que la chaine lui avait prêté. De la nourriture qui ne ressemblait même plus à quelque chose de mangeable. Si l'incompréhension ne lui avait pas noué la langue, il aurait hurlé et ce serai mis à courir comme fou.
Parce que fou, il le devenait. Ou alors, il allait le devenir. Ce n'est pas un monde dans lequel on peut vivre. Tout était impossible. Il devait rêver.
Non, il ne rêvait pas. Le sang qui sortait de l'endroit ou il s'était pincer lui prouva. Quelle horreur, 2011.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://code-geass-rpg-r3.forumotion.com/
Marine Crowford
♪ La mélomane du sourire ♪
♪ La mélomane du sourire ♪
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 22
Localisation : Quelque part à côté de mon lit.

Feuille de personnage
Contractant/Chain:
Sacoche:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un nouveau monde. [Pv]   Sam 26 Mar - 15:47

« Yep, sir. »


Elle savait déjà que le rouge lui montait jusqu’aux oreilles. Sa voix lui était si familière, bien qu’elle ne l’ait jamais entendue avant. Sa curiosité grandissait à chaque seconde, il fallait qu’elle se rappelle où l’avait-elle vu. A force d’y réfléchir, elle en oubliait même les alentours. Les voix d’Evangeline et du dénommé Gilbert ne l’atteignaient pas, elle avait son attention braquée sur Glen. Elle était sûre maintenant, elle avait eu le « coup de foudre ». Il fallait juste qu’elle essaye de le cacher à son amie, qui avait un sens de déduction hors du commun. Sauf si cette dernière avait déjà tout compris, ce qui ne serait pas étonnant de sa part...

« Enchantée, Gilbert. Et pas d’souci Eva, j'te suis. »


En écoutant la façon de parler des deux jeunes hommes, elle croyait entendre l’un de ces personnages de romans du XVIIIème siècle. Ils étaient tellement polis, tellement méticuleux, signe témoignant de la bourgeoisie. Ils n’avaient pourtant pas l’air si « riches », et ils ne débarquaient certainement pas d’il y a deux cent ans. Ou du moins, elle ne l’aurait jamais pensé.

C’est donc sans hésitation qu’elle se tint aux côtés d’Eva, et qu’elle avança à un rythme normal. Elle ne remarqua pas les regards choqués des deux jeunes hommes, ni leur incompréhension face aux décors. Pour elle, c’était la vie de tous les jours. Cette pollution, air irrespirable, faisait partie de son quotidien. Les braves femmes baladant leurs enfants, les vêtements des passants, leurs portables. Tout ce qui lui semblait logique était en réalité traumatisant pour les enfermés de l’Abyss. Mais, elle ne le savait pas. En se retournant, elle aurait pu le remarquer. Mais, en se retournant, elle aurait été plus rouge qu’une pivoine. Elle ne savait pas si l’inconnu la fixait, cependant elle n’avait pas le courage de vérifier. C’est donc la tête emplie de pensées qu’elle marcha aux côtés de son amie, sans remarquer que la pluie lui avait entièrement trempé l’épaule.

Réalisant enfin les dégâts, elle poussa un petit cri aigu. La couleur de son vêtement avait pâlie, et ce n’était pas bon signe. Son manager allait lui faire la peau, c’était sûr. Elle soupira longuement, ce n’était qu’une bêtise de plus à sa longue liste. Ils arrivèrent ensuite devant la maison. Elle laissa la détective ouvrir son appartement, puis s’y faufila ensuite.

Elle eut alors un geste de recul. Une expression d’horreur collée au visage, elle contempla le massacre à ses yeux. La salle autrefois nommé « salon » était maintenant pareille à une mer de papier. Il était quasi-impossible de distinguer les meubles des murs, et le sol regorgeait de minuscules obstacles pouvant en faire tomber plus d’un. Avec le pas incertain, elle franchit tant bien que mal la pièce, pour aller voir la chambre. Le contraste fut intéressant. Si l’on comparait le massacre il y a quelques secondes auparavant à cette salle qui était impeccablement rangée, on se demandait pourquoi un tel opposé…

« Wouah. Eva. Là, j’suis choquée. Je suppose que le bureau est l’même que l'salon ? »


Oh, elle n'avait aucun besoin de poser la question. Elle le savait d'or et déjà. Le « bureau » dont elle parlait était le trou noir du monde. Des post-its sur tout les murs, du papier à foison, une fenêtre jamais ouverte, des bibliothèques avec des dossiers qui étaient rarement rangés voir même jamais dans l'étagère, mais au sol, cette pièce était un vrai bazar. Marine n'y avait mis les pieds qu'une fois mais elle ne s'y est plus jamais aventurée. Elle n'était pas une maniaque de la propreté, mais ce qui était mal rangé l'irritait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau monde. [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau monde. [Pv]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Relations d'un tout nouveau monde
» [Fiche d'île] Les Mers du Nouveau Monde
» À l’aube d’un nouveau monde. — EVENT.
» Tout un nouveau monde à découvrir
» MI7 ► à la conquête du nouveau monde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Rpg :: Zones à légendes :: { It's so British } :: { I love London }-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com